Amplifier son plaisir


Est-ce qu’un jour quelqu’un t’a appris à garder l’énergie sexuelle dans ton corps ? Si oui, ou si tu l’as découvert par toi-même, tu es une personne chanceuse. Car d’une manière générale, dans notre société, nous n’avons jamais appris à contenir le plaisir en nous. La sexualité est plutôt orientée sur l’orgasme… Et pourtant l’état orgasmique, et non l’orgasme, a beaucoup plus à nous offrir !


L’état orgasmique commence bien avant, lors de la phase d’excitation. Quand tu ressens cette chaleur et ces petites chatouilles au niveau du sexe. Souvent, quand on n'a pas appris ce que l’on peut faire de cette énergie, on préfère l’évacuer. Pour les hommes, il s’agit d’obtenir un orgasme d’éjaculation, pour les femmes, un orgasme clitoridien. L’énergie sexuelle, qui, pas besoin de vous le rappeler, est vitale et puissante, se retrouver évacuée vers le bas. Pour ceux et celles qui sont familiers avec les principes des chakras, l’énergie sexuelle ne se vit alors que dans les zones racine et sacré. Et pourtant, il y a bien plus 😉


Je fais une petite parenthèse pour les personnes qui ont une libido assez basse en ce moment et aimeraient qu’elle s’amplifie. Si tu veux plus de désir et de plaisir dans ta vie, la dernière chose à faire serait de supprimer cet énergie par un orgasme clitoridien ou éjaculatoire…


Alors, voici quelques conseils… ou plutôt une marche à suivre d’amplification :


Quand tu ressens des sensations d’excitation, cela peut être dans ta voiture, au bureau, dans la rue ou en compagnie de ton ou ta partenaire. Qu’importe l’endroit et le moment. On peut se sentir excité.e.s dans diverses situations, il n’y a pas de mal à cela. Se sentir excité.e, c’est simplement être excité.e par la vie.

Respire. C’est la clé. Inspire là où tu sens l’excitation. Viens chercher ces picotements, cette chaleur, cet afflux de sang par ta respiration. Tu ressentiras immédiatement que l’énergie s’amplifie.


Visualise cette énergie par tes sens. Pas seulement de manière figurative. Tu peux l’imaginer visuellement bien sûr, mais tu peux aussi la goûter, la caresser, la toucher. Est-ce une énergie puissante ? Moelleuse ? Douce ? Brûlante ? Ressens-tu des odeurs ? Fais cela avec beaucoup de conscience. Au début, cela se travaille. Cela peut même être désagréable ou inconfortable. Mais avec l’habitude, où que l’on soit, quelle que soit la situation, cela devient facile.


Par la respiration mais également le mouvement (bassin, tronc…), tu peux faire monter ton énergie le long de ta colonne vertébrale. Vers ton cœur. Et ensuite la diffuser dans tout ton corps. Imagine cette énergie scintillante et magnifique. Tu peux l’utiliser comme fuel pour continuer ta journée…


Mais si tu es en bonne compagnie (ou en bonne compagnie de toi-même), alors commence à pratiquer le « edging ». Identifie ton point de non-retour, celui qui pourrait te faire éjaculer ou jouir au niveau du clitoris. A ce moment précis, au lieu de sauter dans le vide, fais un pas en arrière. RALENTIS. Au moins de 50%. Si tu es un homme, cela peut vouloir dire se retirer si nécessaire. Continue de bouger cependant, et de respirer. Des respirations longues et profondes. Il est évidemment conseillé d’informer son ou sa partenaire de sa démarche. Il ou elle pourra alors être là en support et également expérimenter. Car si ton ou ta partenaire reste dans la course à l’orgasme, c’est plus compliqué…


Le sexe est une danse, entre 2 corps, 2 respirations, 2 âmes*. Permets aux sons, aux mouvements de s’exprimer librement. Permets à ton corps de ressentir plus de plaisir. Embrasse ce plaisir. Ces vagues qui montent, qui chargent ton corps d’une énergie délicieuse. Prends le temps.


Tu pourras toujours revivre des orgasmes de décharge comme je les appelle. Parce qu’on va pas se le cacher, c’est bon aussi. Mais choisis ces moments en conscience…


Enjoy!

Marie


* ou plus que 2 si on le désire ;-)


23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout